15 février 2016

Pierre a 93 ans. Chez lui, c’est cosy. Une jolie pièce avec un ordinateur, quelques fleurs fraîchement cueillies, un petit bureau pour écrire et lire, et ce dont il a besoin pour vivre, seul. Mais ça n’est pas tout. Chez Pierre, il y a de la joie, de la bienveillance et tout un tas d’amis qui viennent bavarder avec lui, prendre les draps pour les laver, apporter un bon petit plat, faire un brin de ménage ou conduire Pierre faire ses courses.

Pierre est prêtre ouvrier. “Ce qui m’ennuie, me dit-il, c’est qu’aujourd’hui je suis plus impuissant face au malheur des gens.” C’est vrai que dans sa vie ça ne lui est pas souvent arrivé. Les gens, en particulier les plus démunis, Pierre leur a toujours apporté une écoute, mais aussi beaucoup d’aide. Au coeur d’un quartier populaire, il croisait la route de personnes ayant fui leur pays pour des questions de vie ou de mort, et il avait plus d’un tour et d’un sourire dans son sac pour les aider à trouver un logement, des papiers et un emploi. Il en a sauvé des vies grâce à son énergie et sa créativité.

“Je me rappelle toujours de cette phrase que disait mon père : Tout ce que tu gagnes à la sueur de ton front, si tu n’en as pas strictement besoin, ça ne t'appartient pas, tu dois le redonner à la société d'une manière ou d'une autre.” Quatre-vingt-treize ans qu’il vit comme cela, et qu’on le lui rend bien. “Parfois l’histoire des gens est difficile à encaisser, mais cela m’a toujours rendu heureux d’être là pour eux. C’est important, d’être heureux de ce qu’on fait.”

Je m’étais promis de ne jamais faire apparaître des amis ou des membres de ma famille parmi les Ordinary Happy People. Pierre sera mon unique exception.

 

Evry, France

--

Pierre is 93 years old. He lives alone in a cosy home : a room with a computer, some flowers he just picked up, a little desk where he writes and read, and the minimum he needs to live. But there is more. At Pierre’s place, there are also joy, kindness and many friends who visit him to have a little talk, wash his bed linen, bring a nice dish, do a bit of cleaning or drive Pierre to the shopping.

Pierre is a catholic priest. “I’m a bit sorry nowadays because I can’t do that much to help people who suffer.” It must feel weird for a man who used to move mountains. There are so many people he helped, specially the ones in urgent need, not only by listening to them but also by doing. He lives in a popular area where he used to encounter people who had left their country in order to survive. All his life, he demonstrated lots of energy and creativity to save these lives, help them find a flat, some papers and a job.

“I always remember this sentence of my father : Everything you earn by working hard, if you don’t really need it, it doesn’t belong to you, you should give it back to the society one way or the other.” Ninety three years that he’s living like this and that life is smiling back to him. “Sometimes it’s hard to take people’s story, but I’ve always been happy to be there for them. It’s important, to be happy about what we do.”

I promised myself to never show some friends or family among Ordinary Happy People. Pierre will be my only exception.

 

Evry, France

Restez informés de la suite !

Si vous souhaitez être tenu au courant des aventures du livre, laissez-moi votre adresse mail.

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Suivez le projet sur facebook

Ou partagez sur les réseaux