30 août 2015

"Le bien-être est fondamental, même économiquement car une société qui va mal coûte cher. J'agis pour cela dans mon métier mais aussi à titre personnel. Bien que j'ai la chance d'avoir une bonne situation, j'ai arrêté de vouloir plus, ce qui passe nécessairement par le fait de vouloir moins. On est beaucoup plus paisible ainsi."

Namur, Belgique, lors de la Fête des Solidarités

“Well-being is fundamental, even for the economy because a society that feels bad costs a lot. I’m taking actions for well-being in my job but also in my personal life. I’m lucky enough to have a good situation but I decided to stop wishing for more, which inevitably means that I started to wish for less. I feel far more peaceful this way.”

Namur, Belgium

Restez informés de la suite !

Si vous souhaitez être tenu au courant des aventures du livre, laissez-moi votre adresse mail.

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Suivez le projet sur facebook

Ou partagez sur les réseaux