07 septembre 2015

FR

Ana Maria était en vacances dans une Maison d’hôte dédiée aux surfeurs qui ont tous plus ou moins la trentaine.

 

Chaque matin, je la voyais s’asseoir à côté de nouvelles personnes pour prendre son petit déjeuner et amorcer des discussions dans cinq langues différentes alors qu’elle n’en maîtrisait aucune. Peu importe, ça semblait fonctionner !

 

“Mon mari n’est plus sur Terre et je ne veux pas que mes enfants doivent s’occuper de leur mère, alors je prends soin de moi, c’est comme ça. J’aime rencontrer des nouvelles personnes, c’est ce qui me tient en vie.”

 

Santa Cruz, Portugal

 

EN

She was spending her holidays at a “beach surf house” usually occupied by people from twenty to thirty-five years old.

 

Every morning, she was having breakfast next to different people, using a funny mix of five different languages. 

 

“I come here because my husband died a few years ago and my children are adults, so it’s time to take care of myself. When I’m home, my door is always open, I like to meet lots of different people, it makes me feel alive !”

 

Santa Cruz, Portugal

Restez informés de la suite !

Si vous souhaitez être tenu au courant des aventures du livre, laissez-moi votre adresse mail.

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Suivez le projet sur facebook

Ou partagez sur les réseaux